Tout savoir sur les Stratégies E-Marketing

http://emarketing.zeblog.com/

Estelle Schomann

Dérivé des blog des "Liens Sponsorisés" et "Référencement naturel", Le blog "E-Marketing" rassemble pour vous des articles de conseils et d'astuces liés à l'E-mailing et à la Newsletter, aux flux RSS, aux Communiqués de presse, etc...

Blog

Newsletter

Catégories

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Le marché français de l'e-mailing entre dans l'âge de raison

Par Estelle Schomann :: 28/08/2007 à 8:24 :: E-mailing

 

Selon le dernier baromètre d'Emailing Solution sur 2007, la baisse de la performance des campagnes d'e-mailing se stabilise. Voici les données qu'il faut retenir de cet article intéressant :

 

- Au second trimestre 2007, plus d'1 mail sur 4 (exactement 26,98%) est ouvert. Au 1er trimestre 2007, le taux d'ouverture etait de 27,09%.

 

- Depuis 2004, ce taux d'ouverture ne fait que baisser et a enregistré - 3 points par rapport à la meme période en 2006.

 

- Les internautes se sont familiarisés avec les e-mailing. Meme s'ils sont plus sollicités, ils sélectionnent les informations qui les intéressent.

 

 

Lire la suite de la synthèse de l'article sur Le Blog des Liens Sponsorisés

 

Estelle

Etude Silverpop "8 secondes pour Capturer l'attention"

Par Estelle Schomann :: 25/06/2007 à 15:47 :: E-mailing

 

Je voulais compléter cet article grâce à une étude de Silverpop "8 secondes pour Capturer l'attention" parue sur E-Consultancy.com ! Cette étude a été réalisée sur les campagnes d'e-mailings de 150 sociétés différentes.

 

Cet article revèle une donnée particulierement intéressante puisque l'on apprend que près de 50 % des personnes ayant atterri sur des pages de redirection suite à un e-mail abandonnent la page dans les 8 premières secondes.

Conclusion, beaucoup de Marketeurs dépensent leur énergie (à positionner les liens et redirection, …) pour pas grand-chose ! (Y compris moi :-) !)

 

 

Voici les 4 éléments principaux qui en ressortent :

 

 

- Le chemin du client entre le clic et l’enregistrement doit etre la plus « lisse » et la celles contenant des éléments distractifs ont obtenu des conversions plus faibles.

 

 

- On le savait déjà mais on va le redire : Il est important de ne pas rediriger le client sur la page d’acceuil du site et de le laisser errer sur toutes les pages avant de trouver la bonne. Le client doit pouvoir arriver sur une page appropriée au contenu de l’e-mail (soit via une page créée spécialement, soit via une page du site dédiée). 83 % des sociétés étudiées respectent ce principe.

 

 

- La page d’atterrisage doit avoir la même apparence (forme) que l’e-mail. Il est préférable d’utiliser les memes codes couleurs, la meme forme de présentation… C’est une autre façon de renforcer la conversion. 35 % des pages étudiées ne correspondaient pas à l’apparence de l’email.

 

 

- L'utilisation de formulaires :  Il est préférable de préciser le but d’un formulaire si vous l’intégrez dans votre page d’atterrissage. Les sociétés étudiées ont typiquement tenté de rassembler le maximum d’informations clients possibles. Résultats : 42 % d’entre elles avaient inclus plus de 10 champs dans leurs formulaires et 32 % plus de six !

Cela amène clairement à un abandon massif de procédure.

 

Lire l'article complet (en Anglais)

 

Estelle

8 astuces pour créer des pages d’atterrissage

Par Estelle Schomann :: 25/06/2007 à 8:58 :: E-mailing

 

Ecrit par Ayat Shukairu, voici un article Webmarketing très interessant qui vous permettra d'optimiser vos taux de retours d'e-mailing !

 

Vous avez besoin de créer une page d’atterrissage mais vous ne savez pas par où commencer ? Tout d’abord, clarifions ce qu’est une page d’atterrissage. Une page d’atterrissage est une page dont le trafic généré provient d’un lien sponsorisé ou d’une bannière, ou n’importe quelle publicité online. Et cette page d’atterrissage doit convaincre le visiteur qu’il doit rester sur le site pour accomplir une action particulière, comme par exemple :

  • s’abonner à une newsletter ou remplir un formulaire,
  • acheter un produit,
  • obtenir des informations.

Quelles raisons feront que le visiteur restera sur cette page ? La structure, le langage, et l’attraction visuelle font partie des principaux facteurs. Suivez ces quelques astuces pour créer ou refondre votre page d’atterrissage.

 

La Structure

Les visiteurs arrivent sur votre site pour obtenir des réponses. Ils parcourent rapidement la page pour savoir s’ils sont au bon endroit et évaluent si leur visite va être rapide et facile, ou au contraire longue et fastidieuse. Votre page d’atterrissage doit les inviter à trouver l’information qu’ils recherchent. La structure de la page doit à la fois les attirer et les encourager à accomplir votre objectif, et surtout pas les distraire.

La structure de la page d’atterrissage devrait en général correspondre à celui de la bannière, de l’annonce ou du lien que les visiteurs ont cliqué pour venir sur votre site. Si par exemple, votre annonce PPC parle d’articles Webmarketing, alors votre page d’atterrissage doit parler exactement de cela. Si vous cliquez sur une bannière de Victoria’s Secret avec l’image d’une belle lingerie, la page d’atterrissage ne parlera et ne montrera que ce produit.

 

Les Visuels

1) L’agencement

L’emploi stratégique du texte et des images permettront d’attirer l’attention des visiteurs. Ne surchargez pas votre page avec de grandes images inutiles (ou animations). Aérez au maximum votre page et placez votre message dans la portion centrale de la page plutôt que sur les côtés, où l’attention risque d’être perdue rapidement. Faites une page courte. Les visiteurs souhaitent un message précis, donc ne les perturbez pas avec une prose sans intérêt. Allez droit à l’essentiel.

 

2) La beauté attire l’oeil

Employez une palette de couleurs cohérente. Si vous avez annoncé avec des bannières liant votre site web, assurez-vous que le concept et le schéma de combinaison de couleurs sont respectées à tous les niveaux. C’est aussi un bon indicateur pour le visiteur car il peut identifier facilement qu’il est au bon endroit.

 

3) Simplifiez

Supprimez tous les éléments distrayants comme les bannières publicitaires, les liens, les blocs d’information additionnels de la page d’atterrissage, et ne laissez que le message principal.

 

L’Objectif

Avant de concevoir votre page d’atterrissage, vous devez décider quel sera l’objectif de celle-ci. Si vous recherchez des visiteurs qui s’abonnent à votre newsletter, l’objectif sera que les visiteurs remplissent toutes les informations nécessaires pour devenir membre de votre mailing-liste.

 

Etudiez votre Cible

Faites vos recherches. Gardez toujours vos visiteurs à l’esprit lorsque vous concevez votre page d’atterrissage et ajustez-la afin qu’elle corresponde à leurs besoins. En réduisant vos options et en vous concentrant sur vos visiteurs, vous collerez à votre cible.

 

Maintenez l’Attention

Maintenez l’attention sur vous. Vous avez conçu une grande affiche pour attirer vos visiteurs, maintenant qu’ils sont là, conservez leur attention, ne leur donnez pas l’occasion de se perdre dans les méandres de votre site.

 

L’Appel à l’Action

Un appel à l’action comme “s’abonner maintenant” ou “profitez de cette offre” rappelle au visiteur pourquoi il est sur votre site web. Placez-le au sommet de votre message. Pour les utilisateurs qui veulent cliquer, cela leur parmet de le trouver facilement. Pour ceux qui décident toujours, c’est un bon rappel.

De nombreux sites web placent un formulaire de contact directement dans la page d’atterrissage, ce qui n’est pas une si mauvaise idée. Une fois encore, dans ce cas-là, vous avez besoin d’appels évidents à l’action. Ne placez pas de liens sans intérêt dans la page qui feraient sortir le visiteur de votre site, préférez plutôt des liens amenant à acheter vos produits/services.

 

Ecrivez comme un Pro

Inutile d’embaucher quelqu’un pour faire du travail de pro. Il vous suffit juste d’écrire sans fautes d’orthographe ni grammaticales. J’ai récemment vu un lien sponsorisé offrant des “vaccences discount”. Avec de telles fautes, je me suis imaginé un hôtel miteux bordé par un marécage rempli de moustiques. Je n’ai pas cliqué.

 

Rassurez le Visiteur

Les gens sont méfiants dès qu’on leur demande de renseigner des données personnelles. Si vous devez demander ce genre d’information, assurez-vous d’avoir une charte de confidentialité crédible à fournir.

 

Ayat Shukairu

 

Lire aussi dans la même catégorie :

L'e-mailing Marketing : présentation

 

Estelle

L’e-mailing Marketing : Présentation

Par Estelle Schomann :: 15/06/2007 à 15:52 :: E-mailing

 

Définition

 

L’e-mailing Marketing est la version électronique du mailing / publipostage traditionnel. Il fait parti des méthodes du E-Marketing, et est utilisé pour communiquer en masse vers une cible prédéfinie. Il est destiné à faire passer un message et peut avoir pour objectif

- la promotion d’un produit ou d’un service (Objectif commercial),

- la diffusion d’une information choisie (Objectif communicatif) : invitation à un événement, participation à un salon professionnel, etc…

 

Parmi les méthodes du Marketing Direct, on retrouve le mailing ou publipostage, le faxing que vous connaissez sans doute, le phoning, toujours très pratiqué dans les démarches commerciales, ainsi que le Mobile Marketing (Le marketing par SMS) et l’e-mailing. Le Marketing SMS n’a jamais eu beaucoup de succès principalement à cause de son coût et son intrusion dans la vie des destinataires. L’e-mailing est aujourd’hui l’élément le plus pratiqué et présente de nombreux avantages.

 

 

 

Les avantages de l’e-mailing :

 

 

> Des coûts très attractifs

 

L’avantage incontesté de l’e-mailing est son faible coût ; faible coût à la conception, à la réalisation et à l’envoi ! L’e-mailing est beaucoup plus abordable que d’autres supports tels que le publipostage.

Il permet par ailleurs de personnaliser son message (dans l’objet ou le contenu) de façon automatisée.

 

 

 

> Un ciblage maîtrisé

 

La constitution de votre base de données (étape préalable obligatoire !) vous permettra de maîtriser totalement le profil de vos destinataires. Vous allez pouvoir définir des critères de segmentation très précis, aussi bien traditionnels (démographiques, géographiques…) que comportementaux (habitudes de consommation, fidélisation, …). L’e-mailing permet de s’adresser de façon efficace à un public ciblé.

Attention à mettre à jour régulièrement votre base de données afin de limiter la déperdition de fichiers e-mails.

 

 

 

> Facilité d’utilisation et rapidité

 

L’e-mailing est très facile et rapide à utiliser. Il peut contenir des documents textes mais également des images ou des animations. Il permet de rendre son message attractif et percutant très facilement.

 

 

 

> Des retours réactifs et élevés

 

Les retours de campagnes d’e-mailing sont particulièrement élevés et rapides. Comparé à des méthodes plus traditionnelles, tel que le publipostage, l’e-mailing offre au consommateur la possibilité de répondre directement en quelques minutes et d’accéder à l’ensemble des informations en quelques clics. L’e-mailing est interactif.

Le taux de retour de l’e-mailing est également particulièrement élevé. Selon « Commercial Database », il est estimé entre 5 et 15% contre 0,5 à 3% pour le mailing postal et le faxing.

 

 

 

> Le tracking

 

Grâce à la mesure de campagne, vous accès à de nombreux chiffres vous permettant d’analyser les retours et l’impact de votre e-mailing. Vous allez pouvoir connaître le nombre d’e-mails ouverts, le nombre de transferts d’e-mails et le nombre de clics pour ainsi suivre le comportement de vos destinataires.

Lire la définition du Tracking (Sur le blog des Liens sponsorises)

 

 

 

Quelques chiffres :

 

> Les adresses erronées et NPAI

 

Dans 80 % des cas, les adresses erronées représentent 5 à 8 % de la base de données.

Les NPAI, c'est-à-dire les adresses qui n’aboutissent à rien représentent entre 7 et 15 % des adresses du fichier.

 

D’où l’importance de mettre à jour ces bases régulièrement.

 

 

 

> Ouverture de mail et clics

 

Les taux d'ouverture oscillent, dans 80 % des cas, entre 35 et 50 % et les taux de clics sont estimés entre 7 et 17 % des e-mails envoyés.

 Source : JDN

 

 

Estelle Schomann

Copyright © Tout savoir sur les Stratégies E-Marketing - Blog créé avec ZeBlog
référencement marketing et liens sponsorisés